La Tranche-sur-Mer

Camping Sainte-Anne, ponton entre La Faute et La Tranche-sur-Mer, Parc des Floralies, le charme de La Tranche et dernière matinée au Camping (lever de soleil sur la plage et sacristain !).


Mon Rouen.

Les quais bas, rive droite (les hangars, le Panorama XXL, la Cathédrale au loin, le Pont Flaubert, le 108) puis le centre-ville de Rouen autour de mes petites favorites : rue aux Ours, rue de la Vicomté, place de la Pucelle, place Martin Luther King, église Sainte-Jeanne-d'Arc, place du Vieux-Marché, rue de Crosne et avenue Gustave Flaubert.


Devoir de Mémoire.

La Manche, Juin 2019.

 

Au programme pour une 1ère journée bien chargée :

- visite du Musée du Débarquement Utah Beach

- passage obligé par Sainte-Mère-Eglise

- direction la batterie d'Azeville

- pause gourmande à la Biscuiterie artisanale de Quinéville

- une autre visite, celle du Hangar à dirigeables d'Ecausseville

- dernière balade et dîner à Saint-Vaast-La-Hougue (petit conseil de super restau' au passage : https://www.labisquine-saintvaast.fr)

- nuit dans un bien bel endroit : Arts in the Garden, à Morigny.

Un lendemain plus calme :

- Pointe du Hoc

- Cimetière américain de Colleville-sur-Mer, très impressionnant

- Arromanches et l'histoire incroyable de ce port artificiel.


N O R V E G E

Îles Lofoten, nous voilà !

 

Un voyage en deux vols, une arrivée tardive, la découverte d'un gîte plus que parfait. Un premier réveil semi-émerveillé à cause du mauvais temps. Des (presque) randonnées, la montagne, la mer, le passage d'île en île. La découverte de la gastronomie norvégienne (les tubes de Kaviar !), le punch-maison, le "trou-du-cul", TLMVPSP, nos chansons et nos rires.

L'arrivée du soleil, l'émerveillement, le VRAI, la découverte d'autres montagnes derrière les montagnes. Une randonnée de folie durant laquelle tout était réuni : montagne, mer, soleil et neige ! Du jamais vu et un souvenir gravé .  Une première Aurore Boréale, une GRANDE première ! La beauté et la magie… les reflets verts, les contours rose/violet, la danse de l'aurore, la raison de notre venue (en partie)  et la plus belle chose que j'ai vue…!!

La neige. Encore un nouveau paysage, des nouveaux paysages. Le blanc immaculé, à paillettes sous le soleil. Le musée Viking, une tempête de neige en prime. Un autre gîte à l'emplacement parfait. Une autre Aurore, enfin un "arc-en-ciel d'Aurore" juste au-dessus de nos têtes. Le bon mot est toujours "magique" ! Un coucher de soleil qui fait penser aux bouteilles d'Evian, nos dernières balades sous le soleil mais un ressenti bien frais !

Des moments qui sentent la fin mais pas encore ; encore une escale à Oslo avant de rentrer, vraiment. Beurk le gris de la ville et les gens. On était bien, seuls au monde au milieu de nos Îles magnifiques !


Paris l'été.

Panam, Panam, Panam... Oui, je sais que c'est "Padam" ohhh, en attendant vous avez la chanson de Piaf dans la tête !!

 

Petit week-end parisien. Quartier Pigalle, Sacré-Coeur, Musée du Louvre, Galerie Vivienne, Jardin des Plantes, … Métro quasi interdit alors record du nombre de pas par jour assuré !


¡ Hola España !

Une semaine à Sant Vicenç de Montalt… la redécouverte de Barcelone, le charme des criques et des petits villages.


LH

Visite du Havre : balade, restau, cabanes de plage toutes colorées et une glace à l'italienne avant de repartir. Joli programme hein ?!


Vol en ULM.

Baptême de l'air en ULM : ce sentiment de voler, sans aucune carcasse autour… cette sensation est tout simplement dingue !

 

Et, en prime, quel bonheur de survoler mon bien joli Pays de Caux : Cany-Barville, son lac et son château, Ouainville et mon enfance, Sassetot-le-Mauconduit, Les Petites Dalles, Veulettes-sur-Mer (de loin, centrale nucléaire à proximité oblige) et ces falaises… je n'ai pas fini de l'aimer cette Côte d'Albâtre !


Paris l'hiver.

Petite virée parisienne !

Balade le long de la Seine, de l'Hôtel de Ville au Petit Palais ("L'Art du Pastel, de Degas à Redon", très belle expo), retour en pleine Golden Hour, plein la vue de tout Paris... final en beauté avec le spectacle "Que demande le Peuple" de Guillaume Meurice au Café de la Gare.